Prix Nobel 2020

Senja STIRN

Prix Nobel de médecine : à Harvey AlterMichael Houghton  & Charles Rice  pour leurs travaux sur le virus de l’hépatite C. 

Prix Nobel de physique : partagé en deux :  
- à Sir Roger Penrose, mathématicien et astrophysicien d’Oxford, pour « la découverte que la formation de trous noirs est une prédiction robuste de la théorie de la relativité générale. » 
- à Reinhard Genze  l, astrophysicien allemand, et à l’astronome américaine Andrea Ghez  pour la découverte du trou noir Sagittarius A* au niveau du bulbe galactique de la Voie lactée. 

Prix Nobel de chimie : à la Française Emmanuelle Charpentier  et l’Américaine Jennifer A. Doudna   pour leur formulation de l’outil d’édition du génome CRISPR-Cas9  (ciseaux moléculaires, dérive d’une nucléase, une enzyme défensive bactérienne, qui peut couper l’ADN et peut remplacer ou corriger un gène sur demande).

Prix Nobel de littérature à Louise Glück,  professeure d’anglais à l’université Yale, pour sa poésie.
Ouvrages : Firstborn ; Averno (2006) ; Nuit fidèle et vertueuse.

Prix Nobel de la paix : au Programme alimentaire mondial  (PAM) des Nations Unies, pour « ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l’utilisation de la faim comme arme de guerre ».

Prix Nobel de l'économie : à Paul Milgrom, 72 ans, et Robert Wilson, 83 ans, tous deux enseignants à l’université Stanford, pour leurs travaux sur la théorie des enchères.